MENUMENU
MENUMENU

Nietzsche, Vie et Philosophie – Julien Rochedy

Considérations inactuellesNIETZSCHE Friedrich

1. Considérations inactuelles - NIETZSCHE Friedrich

Nietzsche emploie pour la première fois l’expression « inactuel » dans une lettre qu’il écrivit, au cours de l’été, en 1869. Il y décrit Wagner : « Nous le voyons devant nous, enraciné par sa propre force, le regard élevé au-dessus de tout ce qui est éphémère, inactuel dans le meilleur sens du terme. » Mais c’est seulement quand Nietzsche revint de Bayreuth, au commencement de mai 1873, profondément chagriné et indigné par l’indifférence des Allemands à l’égard de l’art wagnérien et de l’entreprise de Bayreuth, que ce mot devint une sorte d’enseigne déployée. Le philosophe voulut soulager son cœur[...]

Lire Considérations inactuelles

Généalogie de la MoraleNIETZSCHE Friedrich

2. Généalogie de la Morale - NIETZSCHE Friedrich

Nietzsche appelle lui-même la Généalogie de la Morale « une œuvre de polémique » et la désigne comme le complément nécessaire à Par delà le Bien et le Mal. Le titre allemand Zur Genealogie der Moral devrait être rendu plus exactement — et plus lourdement — par Contributions à la Généalogie, etc. L’ouvrage entier, ainsi que l’écrit l’auteur à M. Georges Brandes, fut « conçu, exécuté et préparé pour l’impression entre le 10 et le 30 juin 1887 » à Sils Maria. Interrompu dans son travail par un nouvel accès de son mal, Nietzsche ne put en rédiger définitivement les derniers paragraphes et achever la correction des épreuves qu’en octobre[...]

Lire Généalogie de la Morale

Ecce HomoNIETZSCHE Friedrich

3. Ecce Homo - NIETZSCHE Friedrich

Écrit immédiatement après le Cas Wagner, le Crépuscule des idoles, les Dithyrambes à Dionysos et l’Antéchrist, labeur formidable de quelques mois à peine, cet ouvrage reflète, à ses débuts, le sentiment de calme et de sérénité qui s’était emparé du philosophe à son arrivée à Turin. Divisé en quatre parties : Pourquoi je suis si sage — Pourquoi je suis si malin — Pourquoi j’écris de si bons livres — Pourquoi je suis une fatalité, il constitue, pour l’étude de Nietzsche, un document inappréciable. On y trouvera aussi bien l’analyse psychologique de son caractère qu’une interprétation des plus originales de son oeuvre. « Il provoquera un étonnement[...]

Lire Ecce Homo

Le Gai SavoirNIETZSCHE Friedrich

4. Le Gai Savoir - NIETZSCHE Friedrich

C'est de le Gai Savoir que Friedrich Nietzsche développe un concept fondamental de sa philosophie : l'Amor Fati. En cela il dit la phrase qui est devenue célèbre : « Tu dois devenir l'homme que tu es. Fais ce que toi seul peux faire. Deviens sans cesse celui que tu es, sois le maître et le sculpteur de toi-même. » En cela l'Amor Fati n'est en rien un fatalisme passif dans lequel le sujet est spectateur de sa vie, piégé dans la culpabilité chrétienne ; mais plutôt l'inverse, un sujet qui est capable de voir la réalité telle qu'elle est et qui est dans[...]

Lire Le Gai Savoir

Le Cas WagnerNIETZSCHE Friedrich

5. Le Cas Wagner - NIETZSCHE Friedrich

Quelle est la première et la dernière exigence d’un philosophe vis-à-vis de lui-même ? Vaincre son temps et se mettre « en dehors du temps ». Avec qui devra-t-il donc soutenir le plus rude combat ? Avec ce par quoi il est l’enfant de son temps. Or çà ! je suis aussi bien que Wagner l’enfant de cette époque-ci, je veux dire un décadent : avec cette différence que je m’en suis rendu compte et que je me suis mis en état de défense. Le philosophe en moi protestait contre le décadent. Ce qui m’a le plus occupé, c’est, en vérité, le problème de la décadence, — j’ai eu mes[...]

Lire Le Cas Wagner

Le Crépuscule des IdolesNIETZSCHE Friedrich

6. Le Crépuscule des Idoles - NIETZSCHE Friedrich

OU COMMENT ON PHILOSOPHE AVEC UN MARTEAU Cet écrit lui aussi — le titre le révèle — est avant tout un délassement, une tache de lumière, un bond à côté dans l’oisiveté d’un psychologue. Peut-être est-ce aussi une guerre nouvelle ? Et peut-être y surprend-on les secrets de nouvelles idoles ?… Ce petit écrit est une grande déclaration de guerre ; et pour ce qui en est de surprendre les secrets des idoles, cette fois-ci ce ne sont pas des dieux à la mode, mais des idoles éternelles que l’on touche ici du marteau comme on ferait d’un diapason, — il n’y a, en dernière analyse,[...]

Lire Le Crépuscule des Idoles

Par delà le Bien et le MalNIETZSCHE Friedrich

7. Par delà le Bien et le Mal - NIETZSCHE Friedrich

Nietzsche écrivit par Par delà le Bien et le Mal pendant l’été de 1885 à Sils-Maria et pendant l’hiver suivant à Nice : à la fin de 1886, l’ouvrage était terminé. L’épilogue Sur les hautes Montagnes a été composé, à l’exception des deux strophes finales, ajoutées seulement en 1885ou 1886, en automne de l’année 1884. Ce poème devait primitivement prendre place, probablement sous le titre de Le Désir du Solitaire, dans un recueil de vers que l’auteur projetait alors. La première édition de Par delà le Bien et le Mal fut imprimée de mai à juillet 1886 chez C. G. Naumann à Leipzig et mise en vente au[...]

Lire Par delà le Bien et le Mal

Nietzsche contre WagnerNIETZSCHE Friedrich

8. Nietzsche contre Wagner - NIETZSCHE Friedrich

[...]

Lire Nietzsche contre Wagner

L'Origine de la TragédieNIETZSCHE Friedrich

9. L'Origine de la Tragédie - NIETZSCHE Friedrich

Les idées exposées par Nietzsche dans l’Origine de la Tragédie commencent à le préoccuper dès le début de son séjour à Bâle en 1869. Elles trouvèrent d’abord une expression provisoire dans deux conférences, le Drame musical grec et Socrate et la Tragédie qui furent faites en janvier et en février 1870 au Museum de Bâle. La seconde de ces conférences, imprimée d’abord à quelques exemplaires « pour les amis », a passé à peu près intégralement dans l’Origine de la Tragédie, où elle forme les chapitres 8 à 15. Dans le courant de 1870, Nietzsche ébauche une série de plans d’ensemble pour son ouvrage qu’il achève dans sa forme[...]

Lire L'Origine de la Tragédie